}

Du lundi au vendredi – 9h à 19h45

Le chauffage au sein de votre habitat

Les travaux de chauffage nécessitent des conseils personnalisés au vu de vos besoins, de la structure de votre maison, de votre budget, de vos objectifs (diminuer les factures, gain de confort…).

Voici un petit récapitulatif des systèmes de chauffage les plus répandus, mais aussi les avantages et inconvénients majoritaires de ces derniers. De la pompe à chaleur, à la chaudière pour finir par les poêles, Be Energie vous explique l’investissement important qu’est le chauffage.

Un service privilégie pour le suivi de votre projet

Des partenaires labellisés RGE

L’accès aux primes gouvernementales

La pompe à chaleur air/air

Tout d’abord, comment fonctionne ce système ?
Elle est composée d’une unité extérieure qui va transformer les calories présentes dans l’air pour le chauffer l’hiver et le rafraîchir l’été. Elle est aussi appelée climatisation réversible de par son utilisation 2 en 1.

Cette solution fonctionne donc via les énergies renouvelables et n’utilise que très peu d’électricité pour son fonctionnement, en plus d’être écologique, elle est économique. Cet investissement est soutenu par la prime privée des CEE. Les Certificats d’Economie d’Energie. Pour faire simple, les entreprises dites “polluantes” reversent l’amende reçue sous forme d’aides aux particuliers pour des travaux de rénovation énergétique.

    La pompe à chaleur air/eau

    La pompe à chaleur air/eau est un très bon moyen pour chauffer votre logement. Comme la air/air, vous avez une unité extérieure qui va récupérer les calories naturellement présentes dans l’air. Elles vont directement au ballon d’eau chaude pour être redistribuées dans les systèmes de chauffage de votre habitation afin de chauffer vos pièces.

    Cet équipement est éligible à 2 aides : MaPrimeRénov’, une aide gouvernementale pour les propriétaires et les CEE.

      La chaudière à bois

      Les chaudières à bois ou à bûche sont des systèmes de chauffage très économiques et écologiques (100 % d’énergie renouvelable) mais elle rencontre divers inconvénients. Bien que chaleureuse au sein d’un logement, ce système nécessite des manipulations pour continuer de chauffer votre habitat.

      De plus, si vous partez en vacances quelques jours, à votre retour l’habitat aura cessé d’être chauffé durant cette période et mettra du temps à se réchauffer de vos jours d’absence.
      Pour ce système de chauffage, vous pouvez bénéficier des CEE et de MaPrimeRénov’.

        Conseil Be Energie

        Si vous choisissez un équipement fonctionnant aux énergies renouvelables, envisager l’ installation de panneaux solaires pour coupler votre production au fonctionnement des équipements est un investissement très vite rentabilisé.

        La chaudière au fioul ou au gaz

        L’installation d’une chaudière au fioul dans un logement existant est définitivement interdite et cette mesure a même pris effet le 1er juillet 2021 pour les logements neufs.
        Concernant la chaudière au gaz, elle a, elle, été interdite dans les nouveaux logements en construction individuelle, mais pas en bâtiment collectif tel que les copropriétés. Les bâtiments collectifs ont jusqu’à 2025.

        Pour remplacer ce type de système, il est intéressant de passer aux énergies renouvelables. C’est d’ailleurs pour ça que le gouvernement met des aides en place pour les équipements fonctionnant à l’aide d’énergies renouvelables.
        La pompe à chaleur est souvent très plébiscitée par les particuliers pour ces remplacements.

        Le poêle à bûches

        Le poêle à bûches constitue un chauffage d’appoint aussi écologique qu’économique. Il est associé à un chauffage central pour chauffer plus rapidement et il représente également un côté esthétique pour votre logement.
        Son installation est peu contraignante même si vous ne disposez pas encore d’un système d’évacuation, de plus il peut être mis dans la pièce qui vous convient.

        Globalement, il ne remplacera pas votre chauffage principal.
        Pour le poêle à bûches, vous pouvez recevoir l’aide de MaPrimeRénov’ et des CEE.

         

        Le poêle à granulés ou à pellets

        Les chaudières à bois ou à bûche sont des systèmes de chauffage très économiques et écologiques (100 % d’énergie renouvelable) mais elle rencontre divers inconvénients. Bien que chaleureuse au sein d’un logement, ce système nécessite des manipulations pour continuer de chauffer votre habitat.

        De plus, si vous partez en vacances quelques jours, à votre retour l’habitat aura cessé d’être chauffé durant cette période et mettra du temps à se réchauffer de vos jours d’absence.
        Pour ce système de chauffage, vous pouvez bénéficier des CEE et de MaPrimeRénov’.

          Quelle solution de chauffage choisir pour mon habitation ?

          Pour votre habitation, il n’y a pas de meilleure solution. En revanche, la pompe à chaleur et le poêle à granulés restent des solutions prisées, qui ont fait leurs preuves en termes d’économie et d’écologie.

          La pompe à chaleur apportera le confort supplémentaire d’une autonomie. Tandis que le poêle à granulés nécessitera votre intervention pour continuer de fonctionner

          Si vous hésitez, faire appel à un expert RGE dans le chauffage est important pour mieux comprendre les bénéfices et l’investissement que les équipements vous apporteront. De plus, il vous apportera une solution plus personnalisée qui s’adapte à vos besoins et votre mode de vie.

            Le blog.

            Nos articles à la pointe des dernières actualités pour connaître ses aides dès aujourd’hui !

            Pin It on Pinterest